Louis XVI et l'édit de Tolérance

A l'occasion des cérémonies qui ont marqué le 70e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, le président François Hollande, en affirmant que le gouvernement de la République fut le premier à donner aux juifs de France une citoyenneté de plein, a commis une singulière omission : c'est en effet oublier le rôle historique déterminant joué par Louis XVI. Dès 1787, le roi s'est employé très activement à cette tâche après la promulgation de l'édit de Tolérance octroyé en faveur des protestants.

 

"Monsieur de Malesherbes, vous vous êtes fait protestant, Moi, maintenant, je vous fais juif !" avait-il déclaré à son ministre.

 

En 1778, Louis XVI avait déjà fait sensation lorsque dans la Galerie des Glaces, il avait tenu à saluer durant cinq bonnes minutes le rabbin Haim Yossef David Azoulaï qui arrivait d'Egypte. Deux ans plus tard, le roi autorise la création d'un cimetière particulier pour les juifs. En janvier 1784, il fait exempter tous les juifs des péages corporels qui pesaient sur eux à l'entrée des villes. La même année il octroie des Lettres patentes portant règlement concernant les juifs d'Alsace, etc...

Les difficultés apparurent en 1788, lorsque les juifs de Bordeaux dits "portugais", d'origine sépharade, refusèrent catégoriquement  que leurs coreligionnaires d'Alsace ou de l'Est du royaume, d'origine ashkénaze, puissent jouir d'un droit de citoyenneté identique en raison d'une extraction qu'ils jugeaient inférieure.

 

Dès les premières mesures, un concert de louange fut adressé à Louis XVI par les deux "nations" juives, à l'exemple de l'éloge adressée par la communauté des juifs de Metz à Marie-Antoinette ou des symboles royaux et du chiffre du souverain parsemés sur toute la façade de la synagogue de Lunéville !

 

(Nous renvoyons au catalogue "Louis XVI, du serment du Sacre à l'édit de Tolérance", Bibliothèque historique de la Ville de Paris, 1988).

Sur le marché de l'art !

Coutau-Bégarie - Souvenirs Historiques
Drouot Richelieu - Salle 4

Lundi 15 déc. 2014 à  14h00

Souvenirs Historiques

Coutau-Bégarie
E-mail - information@coutaubegarie.com
Tel. 01 45 56 12 20
Coutau_15122014_bd.pdf
Document Adobe Acrobat [16.5 MB]

Visite de l'ancien hôtel des Affaires étrangères et de la Marine

Samedi 6 décembre 2014 à  Versailles

CONFÉRENCE

"Christophe Potter, le dernier défenseur de la famille royale"

donnée par Monsieur Patrice Valfré, Auteur

Patrice Valfré, Auteur

 

Conférence donnée aux adhérents et sympathisants de l'association

le samedi 1er juin 2013 à la Maison des Associations à Paris

 

 

Site internet: http://patrice-valfre.123siteweb.fr/

 

Ecoutez la conférence


  Passez la souris sur les images pour obtenir les légendes.